titre

Albert DÜRER

Albert DÜRER, grand peintre allemand mais aussi sculpteur, graveur et architecte né et mort  à Nuremberg (1471-1528). Fils d'un habile orfèvre, il apprit le métier paternel et obtint, en 1486, d'entrer à l'école de Michel Wohlgemut, où il resta trois ans. Il visita les diverses parties de l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Italie. De retour à Nuremberg en 1494, il épousa Agnès Frey, dont le caractère avare et jaloux lui causa les plus grands tourments. Au commencement de 1506, Dürer séjourna en Italie, où ses estampes avaient porté sa réputation. Il s'arrêta à Venise, où il se lia avec le vieux Giovanni Bellini. Dürer partit en 1520 pour les Pays-Bas. De retour en Allemagne, il fit les sublimes figures d'Apôtres que l'on voit à Munich (1526).

Albert DÜRER
Adam
1507
Museo del Prado, Madrid
Albert DÜRER
Eve
1507
Museo del Prado, Madrid
Albert DÜRER
Adam et Eve
1504
Staatliche Kunsthalle, Karlsruhe

Comme peintre, il n'a exécuté qu'un assez petit nombre de tableaux. Parmi ses premiers ouvrages, on cite les trois portraits qu'il fit de son père (galerie Northumberland ; musée de Munich ; Offices). La plus ancienne des grandes pages de ce maître est un retable de la pinacothèque de Munich (1498 ou 1499), dont le panneau central représente la Nativité. Dans le même musée figure une Pietà, daté de 1500. A cette date remonte aussi l'Hercule attaquant les Harpies (Nuremberg). Le musée de Vienne possède une Vierge allaitant l'Enfant (1503), et les Offices une Adoration des Rois (1504) pour Frédéric le Sage, électeur de Saxe. Citons encore : la Fête du Rosaire, peinte à Venise en 1506, aujourd'hui à Prague ; l'Adoration de la Trinité (Vienne), un de ses chefs-d'œuvre ; le Vierge et l'Enfant (1512) ; Michel Wohlgemut (1516, Munich) ; les apôtres Saint Philippe et Saint Jacques, peinture à la détrempe sur toile (1516 ; Florence) ; les portraits de Charlemagne et de l'Empereur Sigismond (musée de Nuremberg) ; une Pietà, à Nuremberg, le Portrait d'A. Dürer par lui-même (musée de Munich. etc. Mais Dürer fut surtout un dessinateur de génie. Richesse d'imagination, science théorique et habileté pratique sont réunies dans ses dessins et dans ses estampes.

Albert DÜRER
Hercule luttant contre les
oiseaux du lac Stymphale (1500)
Albert DÜRER
Hercule à la croisée
des chemins
Albert DÜRER
Hercule tuant les molionides
1496, British Museum, Londres
Albert DÜRER
Hercule tuant l'hydre
de Lerne

Ses dessins, remarquables par leur caractère expressif, sont exécutés à la plume ou aux deux crayons, relevés par l'aquarelle ou par un fond de papier teinté. On citera : deux Têtes d'apôtres, deux Têtes de jeunes filles et une Résurrection (1510); la Passion, en 12 feuilles, appartenant à la collection de l'archiduc Albert, et le beau portrait de vieillard, daté de 1520, que possède le Louvre.

Graveur, son habileté pratique égale la richesse de ses inventions. Citons, parmi les œuvres gravées sur bois : quinze gravures représentant des scènes de l'Apocalypse; la Grande Passion, suite de 12 planches ; la Petite Passion, suite de 87 planches ; etc. Dans la gravure au burin sur métal, cuivre, fer ou étain, Albert Dürer a exécuté une quantité de chefs-d'œuvre, parmi lesquels on distingue la Mélancolie, le Chevalier et la Mort, la Grande Fortune ou la Némésis; etc.

Comme sculpteur, Albert Dürer a fait un grand nombre de petits ouvrages de ronde bosse et de médaillons. On cite la Prédication de saint Jean-Baptiste (Brunswick); Adam et Eve (Gotha); le Christ en croix (Munich) ; les Trente mille vierges, sculpture en agate (Vienne) ; etc.
Ses travaux d'architecture consistent en quelques dessins et un Traité sur les fortifications (avec 19 planches), publié en Allemagne en 1517, et à Paris en 1531 (De urbibus, arcibus, castellisque condendis et muniendis). Il publia, en outre, une Instruction pour mesurer au compas et à la règle (1525), et Quatre livres des proportions du corps humain (1528). Ce dernier ouvrage a été traduit en français par L. Meigret (Paris, 1557).

Albert DÜRER
Némésis
1502
Staatliche Kunsthalle, Karlsruhe
Albert DÜRER
La Mélancolie
1514
Staatliche Kunsthalle, Karlsruhe
Albert DÜRER
Famille de Satyres
1505
Art Institute, Chicago
Albert DÜRER
Apollon et Diane
1502
Metropolitan Museum of Art
Albert DÜRER
le Chevalier, le diable
et la Mort
 
Albert DÜRER
Samson et le lion
 

Cliquer sur l'icône pour visualiser l'oeuvre en grand format ou sur un lien texte pour avoir une explication et voir d'autres oeuvres sur le même sujet.

bdp

© Images are copyright of their respective owners, assignees or others