titre

Le TINTORET

Jacopo ROBUSTI, dit le TINTORET, peintre de l'école vénitienne, né et mort à Venise (c.1518 - 1594). Son surnom lui vient de la profession de son père, qui était teinturier (tintore). Il suivit les leçons du Titien. Trente années le séparent de Titien qui aurait été quelques temps son maître. Une forte antipathie semble s’être installée entre eux et de nombreuses commandes ou promesses de commandes apparaissent comme des tentatives pour surpasser ou bloquer l’autre. et s'assigna pour idéal "d'unir au coloris des Vénitiens le dessin de Michel-Ange". La surabondance de sa production s'explique par sa facilité, et par la longueur de sa vie active.
En 1548 le Tintoret achevait, pour l'école de Saint-Marc, son Miracle de l'esclave ou Miracle de saint Marc, aujourd'hui à l'académie des beaux-arts de Venise. Par son mouvement, la hardiesse de ses raccourcis, la force de son clair-obscur, cette œuvre atteste autant d'observation que d'inspiration. Les églises de Venise conservent à profusion de tableaux de l’artiste marqués de signes analogues, notamment : la Cène et les Noces de Cana, à Santa-Maria-della-Salute ; la Résurrection, à Saint-Georges-le-Majeur ; la Piscine probatique, à Saint–Roch les Prodiges avant le Jugement dernier, à Santa-Maria-dell'Orto; etc.
Vers la fin de son existence, le Tintoret s'est absorbé en une entreprise décorative véritablement énorme : il a orné les salles du palais ducal de colossales et multiples peintures, d'une extraordinaire invention. Une Gloire du paradis, de 4,90m de largeur sur 1,50m de hauteur, couvre entièrement le mur du fond de la salle du Grand Conseil. Le Louvre possèdeun avant-projet de cette composition. En face du plafond de la Gloire de Venise, de Véronèse, un plafond du Tintoret évoque la même idée avec presque autant de magnificence, et le décor se complète par une série de tableaux des victoires des marins et des soldats de la Sérénissime République. Dans la salle du Scrutin se développe la Bataille et la Prise de Zara sur toute une paroi, les autres étant réservées à des ensembles de portraits. Puis, de pièce en pièce (salles des Quatre-Portes, de l'Anti­Collège, du Collège, du Serment, de la Chapelle), se disposent à l'infini des scènes religieuses, des fantaisies mythologiques, des allégories, des portraits encore et des figures ornementales. Tout est si plein, si mouvementé, si ingénieux, d'effet si divers, qu'on ne s'aperçoit qu'à la longue des défauts de ces peintures, où l'improvisation a trop de part. On retient des pages telles que : la Justice remettant au doge ses balances et son glaive ; Junon offrant son paon à Venise ; les Fiançailles de sainte Catherine; les Forges de Vulcain. Il y a là, avec des inégalités frappantes, une surprenante dépense de génie, et des parties d'incomparable talent.
Des toiles du Tintoret sont entrées dans les principaux musées de l'Europe. Nous noterons : à Florence, deux admirables Portraits (Offices) et la Résurrection (palais Pitti); à Milan, la Déposition du Christ (pinacothèque) à Munich, l'Adoration des bergers (pinacothèque) ; à Dresde, la Femme adultère (Galerie royale) ; à Saint Petersbourg, la Résurrection des saints (Ermitage) ; à Madrid, le Christ déposé de la croix, une Bataille (Musée Royal) ; à Paris, Suzanne au bain, le entre deux anges (Louvre).
Le maître vénitien s'est représenté lui-même plusieurs fois. On possède de ses autoportraits aux Offices de Florence, dans la galerie du duc de Bedford en Angleterre, et à Paris au Louvre.
Le Tintoret a été peint, par le Véronèse, parmi les Musiciens des Noces de Cana, où figure aussi le Titien (Louvre).

Œuvres d'inspiration mythologique :

Le TINTORET
Léda et le cygne
1555
Galerie des Offices, Florence
Le TINTORET
Origine de la voie lactée
1570
National Gallery, Londres
Le TINTORET
Danaé
c.1570
Musée des B-A de Lyon

Œuvres d'inspiration biblique :

Le TINTORET
Suzanne et les vieillards
1555
Kunsthistorisches Museum

Cliquer sur l'icône pour voir l'oeuvre en grand format ou sur un lien texte pour avoir une explication et voir d'autres oeuvres sur le même sujet.

bdp

© Images are copyright of their respective owners, assignees or others